02.02.10 ~ Opposition à la sécurisation du vallon du Crachet

Publié le 2 Février 2010

Vallon du Crachet



"L’opposition au projet de sécurisation du vallon du Crachet se structure dans la vallée de l’Ubaye. Une pétition a recueilli près de 900 signatures sur le site « mesopinions.com ». Un collectif est en cours de création, et les opposants ont sollicité une rencontre avec le sous-préfet de Barcelonnette le 9 février. Cette zone sauvage située sur le territoire de St-Paul-sur-Ubaye est un lieu mythique du ski de randonnée. Problème : côté Hautes-Alpes, la station de Vars envisage de construire une remontée mécanique. Une fois le vallon sécurisé, les skieurs pourraient descendre en hors-piste du côté bas-alpin et être récupérés grâce à un système de navettes mis en place par Vars. Le maire, Michel Tiran, défend notamment un moyen d’amener un peu d’activité sur St-Paul, qui n’a pas de domaine skiable.

De son côté, le maire de Vars et président de la SEM SEDEV (remontées mécaniques), Pierre Eyméoud, défend un projet de « développement durable » entre Vars/Crévoux et St-Paul, qui permettrait aussi d’éviter les avalanches dans le vallon. Du côté de la communauté de communes de la Vallée de l’Ubaye, le président Michel Lanfranchi indique ne pas avoir été officiellement saisi du sujet. Mais, pour lui, il n’y a pas de cohérence entre l’arrivée de navettes et de skieurs hors pistes au Crachet, et le développement des stations de la Vallée de l’Ubaye.

En tout cas, selon le maire de St-Paul-sur-Ubaye le projet ne dépasserait pas les 100 000 euros de budget. Il prévoit d’organiser des réunions pour bien expliquer le dossier aux élus et aux habitants. De leur côté, les opposants annoncent une rencontre avec le sous-préfet de Barcelonnette le 9 février prochain."

Source : Radio Alpes 1

Voir le projet en détail

Etes-vous pour ou contre ce projet ?
Donnez votre avis

Rédigé par Julien

Publié dans #News

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P

Comment peut-on envisager un projet de cette nature, tout en parlant de développement durable, en faisant circuler des navettes entre le versant Basses Alpes du col et la station ? Un prétexte pour
développer une approche marketing de la station, c'est vraiment pas grand chose.
Quel seront les retombées pour St Paul ? Nulles, il faut avoir l'honnêteté de l'annoncer d'emblée.
Pour toutes ces raisons et bcp d'autres on ne peut qu'être OPPOSANT à ce projet


Répondre
R

La commune et le maire de Vars, accepterait-ils de travailler avec Saint Paul, sur un projet de développement durable, sur la seule activité touristique estivale? La Haute Ubaye est déjà utilisée
par la clientèle des hautes Alpes (Visages etc...) au printemps et en été.
Que peut apporter Vars à ce niveau? S'il n'y avait pas de proposition dans ce sens cela voudrait bien dire que son seul intérêt réside dans l'exploitation hivernale du vallon du Crachet 04.


Répondre
V

On ne voit pas trop où est le projet de développement durable dans la destruction durable du Vallon du Crachet haut-alpin.
On a l'impression que ça devient un tic chez certains décideurs, on emploie l'expression développement durable à toutes les sauces sans en connaître la signification. Pour eux, DD veut en
fait dire destruction durable. Quel triste lapsus révélateur !
Quand on connaît le code, tout s'éclaire.


Répondre
S

Pourquoi faire toujours grossir les stations de ski (à coups d'argent public la plupart du temps) ??
Je ne souhaite pas voir la construction de nouvelles remontées mécaniques, du moins pas dans des secteurs restés sauvages.
En revanche, j'aimerais bien voir le taux de remplissage des hébergements de la station de Vars. Est-il raisonnable de vouloir augmenter le nombre de remontées mécaniques si le taux de remplissage
est minable et surtout, si les programmes immobiliers neufs en cours d'achèvement ne trouvent pas d'acheteurs comme c'est le cas actuellement.


Répondre